Solidarité : Donal Trump reçoit deux lycéennes de Chibok, rescapées de Boko Haram

Rescapées du rapt de Boko Haram, deux lycéennes de Chibok ont été invitées aux Etats-Unis pour rencontrer le président Donald Trump.

La rencontre a eu lieu à la Maison blanche, dans le bureau ovale. Les deux filles se nomment  Joy Bishara et Lyda Pogu. Donald Trump était accompagné de sa fille Ivanka et des membres de la Maison blanche.

Jusqu’ici aucune information n’a filtré sur l’objet de cette  rencontre. Ce que l’on sait cependant, c’est que Joy Bishara et Lyda Pogu font partie de la première vague des 50 filles libérées du rapt de Chibok par les membres de Boko Haram.

Joy Bishara et Lyda Pogu séjournent en Virginie aux Etats-Unis depuis leur libération. Elles y poursuivent leurs études. Elles sont diplômées depuis février de la Canyonville Christian Academy. Toutefois, elles seraient en quête de fonds pour poursuivre leurs études, et bénéficient du soutien de Jubilee Campaign, un groupe de défense des droits humains en Virginie.

En dépit des efforts du gouvernement nigérian et des organisations non gouvernementales, de nombreuses filles restent encore sous la captivité de Boko Haram. Sous la médiation récente de la Croix-Rouge internationale, 82 filles nouvelles filles ont été libérées récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *