Sélectionner une page

Réseaux sociaux : Facebook reconnaît avoir écouté et transcrit des conversations privées d’usagers

Réseaux sociaux : Facebook reconnaît avoir écouté et transcrit des conversations privées d’usagers

Les conversations de certains usagers de l’application Messenger ont été retranscrites, reconnaît Facebook. C’est ce que révèle une enquête de l’agence Bloomberg.

Facebook vous a écouté 


L’agence Bloomberg révèle que le réseau social a payé des sous-traitants pour transcrire des extraits sonores de conversations de certains usagers. Après avoir longtemps nié tout recours à cette pratique pour améliorer le ciblage publicitaire, l’entreprise de Mark Zuckerberg a fini par reconnaître les faits. Dans un communiqué transmis à l’agence,  Facebook avoue avoir fait transcrire des enregistrements sonores de conversations  mais explique avoir, au préalable, obtenu l’autorisation des usagers de son application Messenger. 
Les employés qui sont chargés de la transcription s’inquiètent des implications éthiques de leur travail, n’étant ni informés de l’origine des enregistrements de conversations, ni de l’usage qu’en fait l’entreprise. Les sous-traitants avaient pour mission de vérifier si l’intelligence artificielle du réseau interprétait correctement les messages qui avaient été rendus anonymes.

Une pratique répandue chez les GAFA


Facebook indique avoir mis fin à cette pratique, pratiquée par les GAFA : “Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière”. Amazon, Apple et Google, qui vendent tous des assistants vocaux, avaient déjà reconnu faire de même pour améliorer les réponses de leurs applications. Les deux derniers ont rassuré, ces dernières semaines, avoir abandonné la pratique, tandis qu’Amazon donne le choix aux usagers de bloquer l’utilisation de leurs échanges avec Alexa, l’intelligence artificielle qui anime ses assistants vocaux Echo.

Publicité

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité