Sélectionner une page

Le Président de la Commission de l’Union Africaine se prononce sur le Soudan

Le Président de la Commission de l’Union Africaine se prononce sur le Soudan

Dans une déclaration signée le 17 Juillet, Moussa Faki Mahamat, président en exercice de la commission de l’Union Africaine, salue le consensus trouvé entre l’armée et les civils jusqu’ici à couteaux tirés au sujet du partage du pouvoir au lendemain de la chute d’Omar El Béchir.

Il a tenu à adresser ses félicitations aux “peuple, acteurs politiques et sociaux soudanais” pour ce qu’il a qualifié d’ “avancée significative et décisive pour le pays”. Moussa Faki Mahamat n’a pas manqué d’ “appeler toutes les parties à redoubler d’efforts pour l’adoption du décret constitutionnel prévu ce vendredi”.

Contenu du consensus

Après deux semaines de négociations menées par Mohamed Hacent Ould Lebatt, envoyé spécial de l’U.A, les civils et les militaires soudanais s’accordaient enfin sur la gestion du pouvoir. Les deux parties ont paraphé un document d’une vingtaine d’articles qui prévoit une période de transition de trois ans et trois mois. Une transition qui sera géré par le Conseil souverain composé de cinq militaires et six civils.

Ce vendredi les deux parties se retrouvent pour définir les fonctions et pouvoirs de ce conseil et même du gouvernement. Il faut préciser que les membres du conseil de souveraineté ne pourront pas faire acte de candidature aux élections présidentielles prévues dans trois ans.

Si cet accord est considéré comme un “grand pas vers la résolution pacifique de la crise au Soudan”, il reste à gérer le cas de l’alliance des groupes armés qui ne reconnait toujours pas cet accord.

Publicité

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité