Sélectionner une page

La crise dite anglophone fait chuter les ventes du ciment dangote

La crise dite anglophone fait chuter les ventes du ciment dangote

Le géant industriel spécialisé au Cameroun dans la production, Dangote, n’aura pas échappé aux conséquences néfastes de la crise qui se vit dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. En effet, dans son rapport de performance pour le premier semestre 2019, la succursale camerounaise annonce une baisse de ses ventes du à la persistance de la dégradation du climat social dans les régions suscitées.

« Notre installation de broyage de clinker de 1,5 million de tonnes à Douala a vendu environ 0,6 million de tonnes de ciment au premier semestre 2019, soit une baisse de 7,1 % par rapport à 0,64 million de tonnes vendues au premier semestre 2018. Nous estimons que notre part de marché a été de 40 % au cours de la période », explique le staff de la structure.

« La diminution de nos ventes peut être attribuée aux problèmes de sécurité persistants dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui ont entraîné une réduction de l’activité, ainsi qu’une capacité de 1,6 million de nouveaux concurrents », ajoutera-t-il.

Un fait nouveau qui vient rappeler l’urgence de la résolution “pacifique” de cette crise qui dure depuis trois ans déjà.

Publicité

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *