Sélectionner une page

Pénétrante Est de Douala: le Préfet restreint la circulation des gros porteurs.

Pénétrante Est de Douala: le Préfet restreint la circulation des gros porteurs.

Face aux embouteillages qui paralysent la circulation dans la pénétrante Est de la cité capitale, le Préfet du Wouri Joseph Bertrand Mache Njouonwet semble avoir trouvé la solution miracle pour rendre fluide le trafic routier sur ce tronçon, porte d’entrée Est de la ville.

Cette solution est contenue dans l’arrêté préfectoral N°63/AP/C19/SP portant gestion du trafic routier sur la pénétrante Est de la ville de Douala sur la période allant du 5 au 31 Août. A travers cet arrêté, le Préfet du Wouri interdit tous les jours de 5h à 21h, la circulation (sur le tronçon susmentionnée) des camions bâchés, camions bétonniers, camions châssis nus, camions citernes, camions fourgons, camions porte-chars, camions porte-conteneurs, camions porte-grumes, camions semi-remorques.

L’arrêté précise en son article 2, la priorité accordée sur l’axe en chantier, aux escortes officielles, les véhicules des chantiers publics le long de la route Nationale N°3 en cause, les véhicules des Forces de maintien de l’ordre et de sécurité et les ambulances. Il incombe par conséquent au délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, aux sous préfets des 2e et 3e arrondissements de Douala, au commandant de groupement de gendarmerie territoriale et aux commissaires centraux N°1 et 2, de veiller au strict respect de l’application de cette décision préfectorale entrée en vigueur hier.

Rappelons que les problèmes d’embouteillages dans la pénétrante Est de la ville de Douala, durent depuis bientôt deux mois. Ils découlent de la fermeture de la route Yassa-Nyalla-Ndokotti en chantier. Une situation qui obligent tous les usagers qui entrent ou sortent de la ville à emprunter l’unique voie de Yassa – Village.

Mais cette décision du Préfet, déjà très critiquée par certains opérateurs économiques qui déplorent des manques à gagner, parviendra-t-elle vraiment à rendre la circulation fluide sur la pénétrante Est de la ville? L’autorité s’est donné un délai de 27 jours pour évaluer sa mesure et au terme, il décidera de sa reconduction ou de sa révision.

Publicité

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *