Sélectionner une page

Cameroun: les championnes d’Afrique du Volleyball boudent leur prime

Cameroun: les championnes d’Afrique du Volleyball boudent leur prime

Quelles solutions pour la gestion des primes au Cameroun? Telle est la principale préoccupation sur laquelle doivent véritablement se pencher les responsables des sports au Cameroun.

Un mois après la protestation des primes par les Lions indomptables du football, leurs consœurs du volleyball prennent le relais. Les championnes d’Afrique boudent la prime de 10 millions chacune que leur est proposée par le ministre des sports Narcisse Mouellé Ekombi. Un montant qui est jugé insuffisant par la capitaine Christelle Nana et ses coéquipières, médaillées d’or de l’édition 2019 de la CAN 2019 du volleyball déroulée au Caire du 09 au 14 Juillet.

Les championnes ne comprennent pas pourquoi cette prime de performance est moins que celle perçue en 2017 alors que la compétition se disputait au Cameroun. En effet, selon certaines confidences recueillies par le confrère actucameroun, cette prime était à hauteur de 17 millions par joueuse en 2017. Une différence de 7 millions que la capitaine Nana et ses coéquipières peinent à comprendre. La déduction des taxes des 10 millions qui leur sont proposés semblent être le comble pour ces championnes dont la bravoure a été saluée par le Chef de l’Etat dans l’un de ses tweet.

Publicité

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *